Bruno Wagner

En 1990, alors jeune photographe de plateau, j’ai découvert et rencontré Tadeusz Kantor qui lui était au seuil de franchir le pas vers une autre vie. 
Il arrivait souvent en colère, avait l’air pressé, il avait arrêté de fumer mais continuait à boire beaucoup de café. Je me faisais le plus petit possible pour prendre des photos, j’étais fasciné par son travail de chef d’orchestre jouant une partition écrite dans un langage universel.
Le lendemain, après une nuit dans la chambre rouge, je revenais avec les tirages, à l’époque, argentiques, destinés au Théâtre Garonne, il regardait les images et les “confisquaient” en disant  “C’est pour la Cricoteka”. Ensuite, je les ai tirées en double.
Un jour, pendant une répétition ouverte à quelques politiques et leurs épouses, il s’est emporté faisant sortir ces dames qui riaient à un moment inopportun et qui visiblement étaient “ailleurs”.
C’était un homme qui n’avais rien à perdre, un enfant et un génial dictateur.
Un quart de siècle plus tard, je continue à œuvrer dans le monde du théâtre où son fantôme me hante parfois et me nourrit encore souvent. 

Ces images et installations autour de Tadeusz Kantor et du théâtre Cricot 2 sont toutes fausses, fabriquées, résultent d’assemblages divers, d’instants de théâtre, de fragments de vie et donc de souvenirs qui n’étaient pas à priori faits pour se rencontrer. 
Parce que je n’aime pas les exercices de style, les hommages et autres commémorations, cette exposition est peut-être un clin d’œil à un obstiné au regard perçant, à l’un des grands créateurs du vingtième siècle.

Bruno Wagner mars 2016

Que dire alors de son travail plus personnel de divines Demoiselles qui illuminent nos âmes, une véritable adoration des beautés de la Femme….d’une émotion et d’une poésie troublantes….

Site Bruno Wagner

BIO

Bruno WagnerBruno Wagner, né en Europe.

Touche-à-tout de l’image, plasticien, photographe de plateau pendant de longues années et créateur de dispositifs de projections intervenant dans la scénographie de spectacles vivants.

Depuis 1994, il a réalisé, une cinquantaine d’expositions et installations en France et en Europe, de nombreuses affiches de spectacles ainsi que quelques films : “Europium 63”, “Cestdejaou”, “Na rgile Kafe”, “Sand-hills”, “Compact” et “Cent vingt trois”.

Quelques Expositions

1994 ” Les pleureuses ”, Galerie Jacques Girard, Toulouse
1995 “ Mon petit monde ”, Biennale de Turin
1996 “ Fleur de sang ”, BBB, Forum de l’image, Toulouse
  “ Flore, Zéphire et l’Herboriste ”, Musée Pyrénéen, Lourdes
  “ Vols ”, Ombres Blanches, Toulouse
1997 ” Klassmvte ”, Festival Rebonds, Espace Apollo, Mazamet
  “ Lousetou à Seillemar…”, Galerie des Grands Bains Douches de la Plaine, Marseille
1998 “ Dorista Memorio ”, La Comédie du regard, Montpellier
  “ Human States ”, Théâtre de l’Agora, Scène Nationale, Evry
1999  “ Les faits d’hiver ”, Galerie du Forum, Toulouse
  “ A la frontière ”, Institut Polonais, Paris
2000 “ A des années… Lumière”, Galerie Mala, Varsovie
2001 “Acteurs saisis”, 10 ans d’images avec le Théâtre 2 l’Acte, “Photofolies”, MJC,Rodez
  “A la frontière”, autour de l’oeuvre de Tadeuz Kantor, Théâtre Garonne, Toulouse
2003 “Idéal Beauties”, installation, Itinéraires des Photographes Voyageurs, Bordeaux
2004   “ Les ours sont plus lourds que les volcans”, Chapelle Ayguerotte, Tarbes et Ombres Blanches, Toulouse
2005 “ Tomber des nues…”, Galerie du Forum, Toulouse
2015   “Hidden Folks ” , Galerie Giron d’Art
2016 ” La dernière fée “, Galerie Giron d’Art

Editions

1996 “ Flore, Zéphire et l’Herboriste ” à compte d’auteur
1998 “ Le chemin des dames ” à compte d’auteur
1999 “ A la frontière ” avec l’Institut Polonais de Paris
2004 “ La foire à Ske l ” avec la Galerie SR à Paris et la Fondation Paul Monnier en Suisse
2005    “ Les ours sont plus lourds que les volcans ”, Edition Les Imaginayres avec l’aide du CRL
2015 “Hidden Folks” à compte d’auteur

Depuis 2001, il a participé à une vingtaine de spectacles, utilisant la vidéo-projection, fabriquant les images diffusées, “Camille Claudel, l’Interdite“, Cie Le Cornet à Dés, “Cent vingt trois”, Cie Oui Bizarre, “Dreck” et “Rapport pour une académie” Made in Le Spectre, “L’Autre Lautrec”, Le Cornet à dés, “Ulysse(s)”, Cie Oui Bizarre, “L’Histoire de Simon”, Orchestre Philharmonique de Pau…..

Haut de page